Accueil forum Jeux de rôles Heroic Fantasy Donjons & Dragons [Pathfinder]Pièces de huit ! Pièces de huit !
Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi
  • Page :
  • 1

SUJET : [Pathfinder]Pièces de huit ! Pièces de huit !

[Pathfinder]Pièces de huit ! Pièces de huit ! le 20 Décembre 2012 à 15:57 #4088

Fifteen men on a dead man's chest
Yo ho ho and a bottle of rum.

Drink and the devil had done for the rest
Yo ho ho and a bottle of rum.

The mate was fixed by the bosun's pike
The bosun brained with a marlinspike
And cookey's throat was marked belike
It had been gripped by fingers ten;
And there they lay, all good dead men
Like break o'day in a boozing ken
Yo ho ho and a bottle of rum.

Fifteen men of the whole ship's list
Yo ho ho and a bottle of rum!

Dead and be d**ned and the rest gone whist!
Yo ho ho and a bottle of rum!

The skipper lay with his nob in gore
Where the scullion's axe his cheek had shore
And the scullion he was stabbed times four
And there they lay, and the soggy skies
Dripped down in up-staring eyes
In murk sunset and foul sunrise
Yo ho ho and a bottle of rum.

Fifteen men of 'em stiff and stark
Yo ho ho and a bottle of rum!

Ten of the crew had the murder mark!
Yo ho ho and a bottle of rum!

'Twas a cutlass swipe or an ounce of lead
Or a yawing hole in a battered head
And the scuppers' glut with a rotting red
And there they lay, aye, d**n my eyes
Looking up at paradise
All souls bound just contrawise
Yo ho ho and a bottle of rum.

Fifteen men of 'em good and true
Yo ho ho and a bottle of rum!

Ev'ry man jack could ha' sailed with Old Pew,
Yo ho ho and a bottle of rum!


Je souhaite débuter la campagne officielle Skulls & Shackles de Pathfinder qui, comme le laisse entendre la chanson, vous fait incarner de fiers pirates se battant pour chaque once de liberté ! Même si la réalité semble mon romantique que ce qu'en ont fait les romans (en même temps c'est leur rôle).

Je commencerais en janvier, après l'AGE (avant j'aurais ptetre un peu trop de boulot). Les règles seront celles de Pathfinder (D&D 3.75), avec éventuellement quelques ajustements.

1° ajustement, proposé par la campagne : à la place de la règle (optionnelle) des points de Réputation et de Héros, vous aurez des points d'Infamie et de Butins. Cela permet d'avoir accès à de nouveaux bonus détaillés dans le livret de la campagne.

Contrairement à la plupart des parties où vous jouez généralement des gens portés sur le bien d'autrui, sauver le monde, etc, ici rien de tout ça ! C'est chacun pour sa gueule, bien qu'un équipage nécessite de l'ordre et de la discipline, vous n'êtes cependant pas des enfants de chœur.

Je souhaite 5 joueurs. La campagne s'étalera du niveau 1 au niveau 16, probablement, donc sera longue. Pour éviter tout doublon avec la campagne Kingmaker de Boris où je suis joueur, je vais m'organiser sur la périodicité avec lui (probablement la même en décalage). Je ne sais pas encore si je la ferais jouer le vendredi ou le samedi, j'aurais tendance à dire le samedi, mais rien n'est fixé.

Ceux qui sont intéressés peuvent me contacter par mail, à l'asso ou à la suite de ce post.

Re:[Pathfinder]Pièces de huit ! Pièces de huit ! le 20 Décembre 2012 à 17:33 #4089

Comme je te l'avais dit je suis partant.
Les partie de Kingmaker ne se feront que le vendredi.
Le samedi j'ai d'autre trucs en cours mais je pense pas que tu fasses jouer toutes les semaines.
Donc dispo 1 samedi sur 2 à coup sur.

Re:[Pathfinder]Pièces de huit ! Pièces de huit ! le 21 Décembre 2012 à 11:31 #4090

Evidemment non, je ferais pas une partie toute les semaines.

Si je fais le vendredi : toute les deux séances, pour alterner les deux campagnes Pathfinder.
Si je fais le samedi : là, étant un peu plus libre, toutes les deux ou trois séances, selon les disponibilités (vacance, maladie, fin du monde, toussa).

Re:[Pathfinder]Pièces de huit ! Pièces de huit ! le 21 Décembre 2012 à 11:48 #4091

La table est ouverte à tous? (plus précisement, les places sont libres?)
  • Jérémy
  • ( Utilisateur )
  • Portrait de Jérémy
  • Hors ligne
  • Grand Maître
  • Président du Vice
  • Messages : 239
"Et merde..."
Dernière édition: le 21 Décembre 2012 à 11:48 par Jérémy.

Re:[Pathfinder]Pièces de huit ! Pièces de huit ! le 21 Décembre 2012 à 12:35 #4092

Ben pour le moment, seul Boris a réservé une place depuis longtemps. Donc il reste 4 places de libres.

Re:[Pathfinder]Pièces de huit ! Pièces de huit ! le 07 Janvier 2013 à 15:49 #4125

Ave Guillaume,
1/ j'ai un pote sur Orléans (qui ne fait pas partie pour l'instant des bdr bien qu'il soit venu une fois en début d'année dernière à la salle Yves Montand) qui se passionne (dixit) pour Pathfinder. Il serait donc intéressé par ta campagne sous réserve qu'il reste une place disponible. Peut-tu dans ce cas me communiquer une adresse mail pour vous mettre en contact ?
2/ je suis allé récemment à la boutique Miskatonic d'Orléans, rue Jeanne d'Arc, spécialisée dans les jeux de plateau, mangas et jdr. Je n'y ai vu aucune pub des bdr : ne faudrait-il pas en caser une si possible ? (je veux bien aller la déposer si cela pose problème). A moins que Griff ne finalise une nouvelle plaquette.
Phil
  • Phil
  • ( Utilisateur )
  • Portrait de Phil
  • Hors ligne
  • Maître Suprême
  • Messages : 349
  • Remerciements reçus 8

Re:[Pathfinder]Pièces de huit ! Pièces de huit ! le 07 Janvier 2013 à 19:10 #4127

Pour le moment, je suis juste certain à 100% de la participation de Boris. Je pense que Jérémy l'est aussi, donc il reste encore de la place. Ca se précise donc pour un vendredi par mois.

Pour la deuxième question, j'ai vu avec Dom pour remettre à jour les flyers, il reste plus qu'à imprimer pour les distribuer dans les boutiques qui renvoient au JdR : Miskatonic, Eureka, la Taverne de Llewelyn (je sais pas s'ils prennent des flyers, à demander), Bella-ciao (jeux de plateau)... et en mettre à la Maison des Asso, ya un présentoir pour ça.

Re:[Pathfinder]Pièces de huit ! Pièces de huit ! le 07 Janvier 2013 à 20:09 #4128

Je prends note de ta réponse et lui communique : il s'appelle Seb. Par contre quid du contact direct (il n'a pas accès à ce topic) ?
Phil
  • Phil
  • ( Utilisateur )
  • Portrait de Phil
  • Hors ligne
  • Maître Suprême
  • Messages : 349
  • Remerciements reçus 8

Re:[Pathfinder]Pièces de huit ! Pièces de huit ! le 07 Janvier 2013 à 20:32 #4130

ma boite : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Re:[Pathfinder]Pièces de huit ! Pièces de huit ! le 29 Janvier 2013 à 19:12 #4231

Première séance, dédiée à la création de personnage, le vendredi 8 février au foyer St Vincent.

PS : j'ai toujours pas de nouvelles de Seb, Phil (donc pas son mail pour le prévenir).

Re:[Pathfinder]Pièces de huit ! Pièces de huit ! le 30 Janvier 2013 à 09:28 #4232

Salut Guillaume,
je lui avais bien communiqué tes coordonnées et viens de le relancer pour savoir s'il peut ou pas.
Phil
  • Phil
  • ( Utilisateur )
  • Portrait de Phil
  • Hors ligne
  • Maître Suprême
  • Messages : 349
  • Remerciements reçus 8

Re:[Pathfinder]Pièces de huit ! Pièces de huit ! le 03 Février 2013 à 12:09 #4252

Salut Guillaume,
j'ai croisé Seb qui doit te répondre. Il doit aborder le fait qu'il ne serait pas toujurs forcément disponible et ne voudrait pas bloquer la campagne.
Phil
  • Phil
  • ( Utilisateur )
  • Portrait de Phil
  • Hors ligne
  • Maître Suprême
  • Messages : 349
  • Remerciements reçus 8

Re:[Pathfinder]Pièces de huit ! Pièces de huit ! le 10 Avril 2013 à 14:27 #4572

Résumé de la première séance :

Pour les noms qui manquent, c'est pas faute d'avoir demandé les backgrounds des persos.

Les quatre aventuriers se réveillent douloureusement à fond de cale. Une bonne gueule de bois leur secoue encore les entrailles, ou serait-ce le roulis... Le roulis ? Comment ça ? À peine eurent-ils le temps de se remémorer leur soirée de la veille, bien arrosée, que des pas se font entendre, descendant l'escalier. Un type à l'air mauvais, Maitre Scourge, qu'ils leur semble vaguement avoir croisé lors de l'orgie, leur ordonne sans vraiment leur laisser le choix de monter sur le pont.

Il ne fait aucun doute qu'ils ont été drogués et embrigadés de force. D'ailleurs, il ne leur reste rien de leur équipement. Une fois à l'air libre, ils constatent qu'ils sont effectivement en pleine mer, loin des côtes. Le capitaine Barnabas Harrigan commence alors son discours. Il joue de l'ironie sur les "désignés volontaires" qui compléteront son équipage et laisse le soin à Monsieur Plugg, son second, de répartir les tâches.

Umbata, le guerrier Mwangi, est déclaré assistant cuisinier. Il semblerait que le choix de Plugg se base essentiellement sur son poids, prenant pour acquis qu'un type qui aime manger sait cuisiner. Suite à un petit test de grimpette sur la vigie, la guerrière Morgane est déclarée gréeur. L'ensorceleur voyageur Blondin (à modifier) et le pistolero Eudonius "Gunny" Blake sont donc relégués aux tâches classiques des matelots.

Umbata fait donc rapidement la connaissance d'Ambrose "Entrailles-de-poisson" Kroop, le cuisinier alcoolique. Plutôt bonne pâte, il discute plaisamment avec Umbata, du navire, de l'équipage...
Morgane découvre les joies du travail en altitude et commence déjà à lambiner pour explorer le navire, de même que Gunny qui trouve que nettoyer le sol, c'est quand même pas très classe et Blondin qui fouille innocemment les casiers de ses camarades.

Le soir arrive, ainsi que la fameuse "Heure Sanglante". D'après leur "confrère", il s'agit de l'heure avant le repas où tout ce qui doit arriver arrivera. Ils assistent ainsi au passage sous la quille de Jake Magpie, pris en train de voler dans la cambuse. Sur ces entrefaites, le repas est servi par Kroop et Grok "Gorge-tranchée", la quartier-maître, ainsi appelée à cause de la large cicatrice qui lui traverse le cou.

Le petit groupe mangeait tranquillement tandis qu'une nouvelle arrivante se présenta à eux. Sandara Quinn faisait partie du lot de "nouvelles recrues", bien qu'étant sur le navire depuis un peu plus longtemps qu'eux. Elle leur fait un topo sur la situation et leur rend quelques objets de leur équipement, en leur expliquant bien que pour avoir le reste, il faudra rencontrer la quartier-maître Grok.

Le soir tombe. Certain décident de jouer, d'autre d'aller à la rencontre des autres "nouvelles recrues" qu'ils ont croisé dans la matinée. Ils tombent sur Rosie Cusswell, un joli brin d'halfeline, Conchobhar Courtepierre, un gnome wannabe pirate et Cogward "Cog" le cramoisi, qui les quitte rapidement pour voir le tournoi de bras de fer. Blondin réussi à capter l'attention de Rosie, au grand dam du sieur Courtepierre qui voit en lui un rival.


Le lendemain matin, alors que la cloche d'appel résonnait et que le petit groupe se préparait péniblement à s'y rendre, quatre pirate leur font face avec un message : "Fais pas chier Scourge", dans les grandes lignes. Les étalant relativement rapidement, le groupe décide de ne pas se mettre en retard et monter sur le pont...
Dernière édition: le 19 Août 2013 à 13:01 par Chajarat Ad Dorr.

Re:[Pathfinder]Pièces de huit ! Pièces de huit ! le 19 Août 2013 à 13:42 #5086

Résumé de la deuxième et troisième séance :

Le petit groupe commence à prendre ses marques sur le navire, et surtout avance ses billes. Il ne connaît toujours pas la destination finale du navire, bien que comprenant qu'ils voyagent en direction du sud. Le sourd grondement se fait de plus en plus audible envers le sadisme confirmé de Scourge et surtout Plugg qui fait de plus en plus d'apparitions, soutenant son bosco.

La traversée est émaillée de petits incidents, comme la disparition soudaine et inexpliquée du Blondin, d'énormes rats de fond de cale (et bien entendu, qui c'est qu'on envoie faire le ménage ?), un combat entendu contre la brute de service, qui malgré son aspect menaçant et sa force certaine, n'en est pas moins une crème dès lors qu'on lui fait preuve de respect humain. Sans nul doute, il sera une force sur laquelle compter par la suite.

Le sixième jour, toujours en mer, l'aide-cuistot Umbata, allant chercher un tonneau de rhum pour la consommation personnelle de Kroop, s'interrogea sur la présence d'un tonneau manifestement vide dans la réserve. Tentant de le rouler vers la zone des tonneaux vides, il se rendit bien vite compte qu'il était moins vide qu'il en avait l'air, surtout vu la complainte qui venait de l'intérieur. Curieux, il l'ouvrit pour découvrir un gobelin ayant une forte gueule de bois, qu'il amena l'air de rien en cuisine. S'ensuivit une dialogue de sourd entre Umbata et Grick, avant que la quart-maitre Grok ne "discute" avec lui en orque. Quelque peu réticente à l'idée d'accueillir un gobelin dans la cuisine (qu'il commençait à dévaliser), elle se rangea à l'avis d'Umbata en ce qui concernait la demande constante de personnel.

Le soir fut délicat, d'une part parce que Morgane fut fouettée jusqu'au sang pour manquement à sa tâche, et d'autre part parce que l'équipage et surtout Scourge ne pouvait manquer le gobelin fourré dans les pattes d'Umbata. Scourge souhaitant le jeter par-dessus bord, il finit par montrer qu'il savait parler, dans un débit trop rapide pour qu'on le comprit bien cependant. L'intervention de Sandara sur la présence d'une aura de Besmara, qu'elle-même ne comprenait pas, finit par le "sauver", si on peut accepter l'esclavage comme vie.

Il fut presque reconnu pour ses talents, ainsi que Gunny, lorsqu'il fallut combattre une terrible tempête un jour et une nuit complète, éreintant presque tous les marins, ce qui n'empêcha pas Scourge de punir le gobelin le lendemain pour s'être endormi sur le pont. Samms Toppin, passée à deux doigts de la mort, ne remerciera jamais assez les ceux qui ont réussi à la sauver (moins sans doute Grick qui s'était moqué, même s'il a aidé aussi).

Plus tard, l’entraînement aux techniques d'abordage par l'irascible Riaris Krine fut presque couronnée de succès pour tous, sauf Grick qui ne savait décidément pas grimper... Essayant de fuir la punition, comme toujours, il finit par tomber inconscient sous les coups de fouet, revenant à lui suite à l'aide bienveillante de Sandara.

Une dernière échauffourée éclata dans la cale, entre une Morgane soigneusement désarmée par Plugg et deux copains de Scourge, prêts à en découdre avec plus qu'une aiguille à tricoter... C'était sans compter le terrible uppercut qui mit directement KO le premier malandrin, tandis que deux jabs et un direct finirent par étaler le second. Morgane ressorti, rendant à Plugg les deux dagues de ses adversaires en signe de défi.

Enfin, avant que la révolte ne se fasse trop prégnante, un défouloir apparaît à l'horizon. Au bout d'un jour de poursuite, le Wormwood se prépare à prendre à l'abordage un vaisseau marchand Rahadoumi...
Dernière édition: le 19 Août 2013 à 13:45 par Chajarat Ad Dorr.

Re:[Pathfinder]Pièces de huit ! Pièces de huit ! le 09 Septembre 2013 à 13:26 #5178

Résumé de la quatrième séance

Alors que le Wormwood s'approche de plus en plus du navire marchand, beaucoup de choses se passent à bord. D'abord, la fine équipe peut apercevoir Peppery Longfarthing lancer des sorts de Nappe de brouillard sur le navire adverse, pour empêcher leur canonniers de viser correctement (Rappel : ce sort limite la vision à 1.5m. Ceux qui se trouvent au Cac bénéficient d'un camouflage partiel, ceux qui se trouvent à distance bénéficient d'un camouflage total, ceci marchant dans les deux sens). Le capitaine Harrigan ordonne de mettre à mort plusieurs cochons et de les jeter à l'eau pour attirer les requins.

Riaris Krine, la maître canonnière, les convoque sur le pont arrière. Leur donnant des grappins (et des armes pour ceux qui n'en avaient pas), elle leur intime l'ordre de prendre le gaillard d'arrière du navire marchand, de protéger le timon et de ne laisser personne s'en approcher vivant. L'équipage se prépare alors à aborder, Grick dansant une gigue, Umbata hurlant des imprécations, Gunny finissant tranquillement sa pipe.

Le moment fatidique arrive, le vaisseau ennemi est arrimé au Wormwood. Morgane se lance, suivie par Umbata et Blake, Grick attendant que Pizma le dépose. Ils se retrouvent donc nez à nez avec les défenseurs du gaillard d'arrière qui tentent de les repousser à la flotte. Avec grande difficulté, les assaillants les repoussent et finissent par les éliminer, en partie grâce aux bombes dévastatrices de Grick.

Le brouillard finit par se dissiper. Les compagnons peuvent voir le Harrigense ruer vers la cabine du capitaine, et Morgane a juste le temps de le prévenir d'une charge désespérée d'un ennemi, que Grick ralenti assez pour que Harrigan le cueille au vol et le décapite. Il remercie d'un coup de tête Morgane et Grick avant de se remettre à sa besogne.

Malgré de grandes prouesses, Morgane finit par tomber sous les coups, sauvée in extremis par Umbata, mais le gaillard arrière est enfin pris. Surgissent alors trois marins qui se ruent sur le canot pour le détacher et tenter de fuir. Blake les interpelle en les menaçant de son mousquet. Ces derniers se retournent, main sur leurs pistolets. Les coups pleuvent, les marins tombent. Le brouillard est presque complètement dissipé, l'équipe peut remarquer que la bataille tourne en leur faveur. Le capitaine Harrigan ressort de la cabine avec ce qui semble être une tête dans sa main.

Un des officiers du navire tente alors une fuite désespérée vers l'autre canot, accompagné de deux marins. Ces derniers tentent de détacher le canot alors que l'officier les défends désespérément. Ce coup-ci, après avoir éliminé un des marins, c'est Umbata qui tombe sous les coups de l'officier, finalement vaincu par Morgane. La bataille se termine sur Grick décapitant les cadavres des pauvres marins qu'il a tué. Ce faisant, un objet brillant lui attire l’œil, que son œil expert identifie rapidement. N'en ayant pas l'utilité, il donne la lance de l'officier à Umbata.

Harrigan parait alors, félicite son équipage, fait mettre les prisonniers à la cale et déclare ouverte la liesse générale qui suivra le partage du butin. Il se montre d'ailleurs fort généreux vis-à-vis de Morgane pour sa prévenance au combat. Blake profitera de la fête pour continuer son obscur travail et aussi pour draguer Rosie. L'on put entendre une curieuse musique dansée par un gobelin, chose suffisamment rare pour être retenue.

A la fin de la fiesta, le capitaine fait venir les prisonniers, leur donnant (ou pas) le choix : soit ils le rejoignent, soit ils estiment valoir une rançon suffisante, soit ils sont exécutés séance tenante, dont acte. Plusieurs des survivants rejoignent donc l'équipage du Wormwood. Certains prisonniers regagnent la cale, tandis que les blessés et ceux à qui il reste quelque honneur sont passés sur la planche et dévorés par les requins.

Harrigan dévoile alors ses plans. Le Wormwood continuera sa route vers sa destination initiale avec son "nouvel" équipage, tandis que Plugg prendra la direction de Port-péril pour y vendre le Man's promise avec un équipage (et un équipement) minimal. Mis à part Grok et les autres officiers, tous (dont notre petite équipe) se retrouvent désormais sous la coupe du haineux Monsieur Plugg.

Les règles à bord du Man's promise sont quasiment les mêmes. Les punitions sont plus dures, les tâches plus dures aussi, il n'y a plus de ration de rhum le soir et un couvre-feu imposé. Sans compter qu'il force Rosie et Sandara à dormir dans la cabine des officiers, entourés donc d'ennemis potentiels, pour éviter toute "dérive". Cela n'empêche pas Grick de s'amuser à singer Scourge dès qu'il le peut, endurant les sanctions mais soutenant le moral de ses alliés.

Autant dire que le murmure se fait grondement. La tension monte vite durant les jours suivant, surtout que contrairement à ce qui était prévu, Plugg ne se dirige pas vers Port-péril, mais selon Kroop, plutôt vers la Crique de Rickety. Le vieux Rickety et son équipe sont des professionnels du maquillage de navire, il ne fait donc plus aucun doute que Plugg souhaite se lancer dans une carrière solo. Ce que Blake fait justement remarquer, bien haut et bien fort, afin que tout l'équipage comprenne.

Par malheur (ou bonheur pour certain), une tempête éclate alors. Comme la fois précédente, tout le monde est retenu dans les haubans pour affronter la tempête. Toutefois, cette fois-ci, une bande de grindylow tente d'enlever les personnages pour garnir leur garde-manger. Le combat est difficile, la tempête fait rage, Umbata prends encore un coup sévère à la tête mais il est sauvé par Morgane avant qu'il ne passe par-dessus bord. Prévoyant, Grick ramasse les armes de ces aberrations pour les mettre en sûreté, "au cas où".

Le lendemain, ils ne peuvent que constater l'absence de Sandara Quinn et de Jack Scrimshaw. Grick pense qu'ils se sont fait enlever et enjoint ses compagnons à aller les chercher. Soumis à l'idée, Plugg refuse franchement. En effet, le navire s'est échoué sur un récif proche d'une île, et s'il n'est pas en danger immédiat, il nécessite des réparations immédiates, et n'a pas de temps à perdre avec deux disparus.

Heureusement (ou malheureusement pour certain), Scourge apparait et annonce à Plugg que les réserves d'eau potable ont été détruites pendant la tempête. Ce dernier ordonne donc au groupe de se rendre sur l'île pour remplir deux tonneaux d'eau, et si possible chasser un peu pour ramener de la viande fraîche. Le groupe se dirige donc vers la rive, aux abord d'un village de pêcheurs visiblement abandonné...
  • Page :
  • 1
Temps de génération de la page : 0.135 secondes
Les Bâtisseurs de Rêves, Powered by Joomla! and designed by SiteGround web hosting