Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi
Tous les JdR qui ne rentre pas dans les catégories précédentes.
  • Page :
  • 1

SUJET : Over The Edge

Over The Edge le 12 Décembre 2013 à 22:36 #5822

A partir de janvier, je compte jouer une mini-campagne du jeu Over the Edge (Conspirations en VF). Au programme : complots en tout genre, phénomènes mystérieux, pouvoirs étranges et secrets indicibles. Sans oublier une bonne dose d'humour décalé !

Les thèmes utilisés dans ce jeu sont multiples et se retrouvent dans de nombreuse œuvres de fiction : Lost, Fringe, Warehouse 13, The Twilight Zone, Twin Peaks, Dr Who, le Prisonnier ou bien H2G2 pour n'en citer que quelques unes parmi les plus marquantes. Et bien sûr toute l’œuvre de Philip K. Dick.

Pour ceux qui connaissent le jeu, je précise que je n'utiliserais pas l'univers décrit dans les règles, la fameuse île (non, pas celle de Lost !) est vraiment trop bizarre pour jouer dans des conditions gérables (du moins, au début). Je transposerais le jeu dans un lieu plus familier (USA, époque actuelle) en intégrant / adaptant certains éléments du background de base ainsi que quelques créations personnelles.

Je ne sais pas encore si je jouerais le vendredi ou le samedi, ça dépendra des disponibilités des joueurs intéressés ainsi que des éventuelles interférences avec les autres campagnes...

A l'instar de Shadowrun, certains passages seront joués en ligne (début des scénarios, phases inter-scénarios). J'essayerais également de jouer un scénario entièrement de cette manière...
  • Philippe
  • ( Administrateur )
  • Portrait de Philippe
  • Hors ligne
  • Moderateur
  • Webmaster des BdR
  • Messages : 398
  • Remerciements reçus 7
Anonymity is your name. Silence your native tongue.
You're no longer part of the System.
You're above the System. Over it. Beyond it.
We're "them". We're "they". We are the Men in Black.

Re:Over The Edge le 21 Décembre 2013 à 20:14 #5843

Création de personnages

Le système de jeu de Over the Edge est très simple (voire simpliste selon certains) afin de privilégier l'ambiance. Les personnages sont assez faciles à créer et définis par quelques paramètres :
  • Un concept : une courte description du personnage (une phrase ou deux)
  • Quatre caractéristiques appelées Traits. D'abord, un Trait principal, qui défini le personnage (en général, sa profession, sa « classe » ou sa nature). Il n'y a pas d'archétypes ou de liste prédéfinie, le joueur choisi ce qu'il veut.
  • Ensuite, deux Traits annexes, qui vont définir des compétences, des pouvoirs ou bien des capacités particulières du personnage. Là encore, le joueur est totalement libre de choisir ce qu'il veut.
  • Chaque trait est quantifié par un nombre de D6. Il y a un trait au niveau Supérieur (pas nécessairement le Trait principal) et deux traits au niveau Très bon. Le nombre de dés de chaque niveau dépend du type de trait :
  • Trait ordinaire (que n'importe qui peut posséder) : Supérieur = 4D. Très bon = 3D. Trait non-possédé = 2D.
  • Trait inhabituel (pouvoirs étranges ou capacités hors du commun) : Supérieur = 2D. Très bon = 1D. Trait non-possédé = 0D.
  • Le quatrième Trait est un défaut, un point faible, un désavantage. En général, cela se traduit par un malus dans un domaine particulier.
  • Chaque trait doit se manifester par un Signe plus ou moins visible.
  • Pour compléter le personnage, il reste à lui attribuer une motivation, un secret, quelque chose qui compte pour lui (une personne, un objet ou une valeur), un background plus ou moins détaillé et bien sûr un nom.
Comme vous le voyez, ce système permet une très grande liberté dans la création du personnage. Vous pouvez créer ce que vous voulez. L'aventure commencera à notre époque du coté de San-Francisco mais le scénario est capable d'accueillir n'importe quoi comme personnage (à voir cependant en fonction de son background...)

Je peux également vous proposer quelques personnages pré-tirés.

Sachez enfin qu'il existe aussi un système de génération aléatoire de personnage (à vos risques et périls !)
  • Philippe
  • ( Administrateur )
  • Portrait de Philippe
  • Hors ligne
  • Moderateur
  • Webmaster des BdR
  • Messages : 398
  • Remerciements reçus 7
Anonymity is your name. Silence your native tongue.
You're no longer part of the System.
You're above the System. Over it. Beyond it.
We're "them". We're "they". We are the Men in Black.
Dernière édition: le 21 Décembre 2013 à 20:23 par Philippe.

Re:Over The Edge le 07 Janvier 2014 à 21:29 #5863

très intéressant
  • Olivier THORET
  • ( Utilisateur )
  • Portrait de Olivier THORET
  • Hors ligne
  • Maître Suprême
  • Messages : 363

Re:Over The Edge le 19 Janvier 2014 à 22:07 #5896

Complément d'informations sur la création de personnages et le système de jeu

Points de vie
Chaque personnage possède soit 14 pv soit 7 pv x la valeur d'un trait approprié.

Exemple :
  • Sportif niveau Très bon (3D) : 3 x 7 = 21 pv
  • Hercule de foire niveau Supérieur (4D) : 4 x 7 = 28 pv
Initiative
Même principe. Le personnage lance 2D ou un nombre correspondant à un trait approprié (Bons réflexes, Ninja, etc.)

Note sur les compétences de combat

Le combat doit faire l'objet d'un trait spécifique. Ceci pour éviter que certains traits (par exemple « policier » ou « barbare ») ne soient trop déséquilibrés en donnant automatiquement des capacités de combat. Donc, un trait comme « policier » sera utilisé pour tout ce qui concerne les enquêtes mais il faudra rajouter un trait annexe « combat » pour que le personnage sache se battre.

Résolution des actions
Le personnage lance un nombre de dés correspondant à un trait approprié, modifié par d'éventuels bonus ou malus. Si le résultat est supérieur ou égal à un seuil de difficulté, l'action est réussie.

Bonus / malus
Lors d'un test avec 1D de bonus, le joueur lance un dé supplémentaire mais ne compte pas le plus mauvais résultat.

Exemple : un trait à 3D + 1D bonus, on lance 4 dé et on garde les 3 meilleurs (4G3 selon la terminologie L5A). Pour 1D de malus, c'est l'inverse, on ne tient pas compte du meilleur dé.

Les dés de bonus/malus peuvent être cumulatifs mais on applique la règle suivante : 2D de bonus = 1D en plus, 2D de malus = 1D en moins.

Dés d'expérience
Chaque personnage dispose d'1D d'expérience. Ce dé peut être utilisé en cours de jeu comme dé de bonus (une fois par séance de jeu). A la fin d'une partie, le personnage gagne un certain nombre de dés d'expérience. Ceux-ci peuvent être dépensés définitivement pour augmenter le niveau des traits ou acquérir de nouveaux traits (fonctionnement similaire aux points de karma de Shadowrun par exemple).

Cas particuliers
  • Si tous les dés font 1, c'est un échec critique.
  • Contrairement à d’autres jeux, les 6 ne sont pas relancés. En revanche, si tous les dés font 6, le joueur lance un dé supplémentaire. Si c'est à nouveau un 6, on lance un autre dé, etc.
  • Même en cas d'échec d'une action, si au moins un dé fait un 6, cela se traduit par un effet positif pour le personnage (à l'appréciation du MJ). C'est un peu le même principe que les symboles d’avantage dans la nouvelle version de Star Wars...
  • Un personnage peut effectuer plusieurs actions simultanément, avec 1D de malus par action supplémentaire.
  • Si plusieurs personnages tentent une action en groupe, soit on additionne tous les résultats, soit on lance un nombre dés égal au total des traits et on ne garde qu'un nombre de dés égal au meilleur trait utilisé (à voir selon situation).
  • Si un personnage n'a pas le trait approprié pour effectuer une action mais dispose d'un autre trait qui s'en rapproche (appelé « trait tangent »), il lance 2D (niveau moyen) + 1D de bonus.
Il restera encore à dire quelques mots sur les combats et les pouvoirs étranges mais voici résumé l'essentiel du système de jeu de Conspirations...
  • Philippe
  • ( Administrateur )
  • Portrait de Philippe
  • Hors ligne
  • Moderateur
  • Webmaster des BdR
  • Messages : 398
  • Remerciements reçus 7
Anonymity is your name. Silence your native tongue.
You're no longer part of the System.
You're above the System. Over it. Beyond it.
We're "them". We're "they". We are the Men in Black.
Dernière édition: le 19 Janvier 2014 à 22:09 par Philippe.

Re:Over The Edge le 22 Janvier 2014 à 21:56 #5903

Les combats

Le système de combat est relativement simple mais peut s'avérer meurtrier.

Pour résoudre une attaque au corps-à-corps, l'attaquant lance un nombre de dés correspondant à son trait de combat, ou bien à un trait approchant, sinon 2D. Le défenseur fait pareil. Des bonus et malus sont applicables selon situations...

Pour une attaque à distance, c'est à peu près semblable sauf que le nombre de dés du défenseur est déterminé par la distance de tir, la couverture et le mouvement de la cible, la visibilité, etc.

Un trait lié au combat peut être utilisé en attaque ET en défense. Un trait approchant peut être utilisé en attaque OU en défense. Si un combattant ne fait que se défendre, il a un D bonus en défense.

Si le résultat de l'attaquant est supérieur au score du défenseur, l'attaque est réussie. Pour calculer les dommages, on prend la différence entre les deux résultats qu'on multiplie par le multiplicateur de dégâts de l'arme :
  • Mains nues : x1.
  • Arme blanche : x2 / x3.
  • Arme à feu : x3 / x4 / x5 selon le calibre.
  • Arme de guerre : x6 à x10 selon le type.
On retranche éventuellement des dégâts suivant un gilet pare-balles ou une armure.
  • Un personnage qui perd la moitié de ses points de vie subit un dé de malus à toutes ses actions.
  • A zéro pv ou moins, le personnage est inconscient.
  • Si le personnage perd un nombre négatif de pv correspondant à son maximum de pv, il meure, sauf soins médicaux d'urgence ou bien une bonne raison de vouloir survivre...
Une dernière chose : après un combat, les personnages récupèrent automatiquement la moitié des pv perdus lors de ce combat. Ceci pour tenir compte du fait qu'une certaine partie des blessures ne sont dues qu'à la fatigue (il faut bien sur que les personnages puissent se reposer dans des conditions correctes.)
  • Philippe
  • ( Administrateur )
  • Portrait de Philippe
  • Hors ligne
  • Moderateur
  • Webmaster des BdR
  • Messages : 398
  • Remerciements reçus 7
Anonymity is your name. Silence your native tongue.
You're no longer part of the System.
You're above the System. Over it. Beyond it.
We're "them". We're "they". We are the Men in Black.

Re:Over The Edge le 17 Février 2014 à 22:25 #5966

Comme l'épisode pilote n'a pas fait beaucoup d'audience (seulement deux téléspectateurs), la chaîne a décidé d'une rediffusion. Je vous proposerais donc prochainement un replay de ce scénario pour permettre à d'autres joueurs d'intégrer l'histoire sans avoir à prendre le train en marche.

Je vais toutefois devoir faire quelques modifications afin d'éviter un éventuel paradoxe temporel avec la précédente séance...

Ceux qui seraient intéressés, faites-le moi savoir afin que j'essaye de placer cette partie en fonction de vos disponibilités...
  • Philippe
  • ( Administrateur )
  • Portrait de Philippe
  • Hors ligne
  • Moderateur
  • Webmaster des BdR
  • Messages : 398
  • Remerciements reçus 7
Anonymity is your name. Silence your native tongue.
You're no longer part of the System.
You're above the System. Over it. Beyond it.
We're "them". We're "they". We are the Men in Black.
  • Page :
  • 1
Temps de génération de la page : 0.080 secondes
Les Bâtisseurs de Rêves, Powered by Joomla! and designed by SiteGround web hosting