Accueil Critiques Jeux de rôles Demon City Shinjuku
Demon City Shinjuku PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Dominique SIGNORET   

Demon City Shinjuku

 

Demon City Shinjuku est un jeu de rôle tiré d'un dessin animé japonais du même nom réalisé en 1988 par Yoshiaki Kawajiri (Ninja Scroll, Vampire Hunter D Bloodlust, Cyber City Oedo 808 et le segment Programme de Animatrix).

Le contexte


En 1990 une secousse sismique d'une puissance exceptionnelle frappe le quartier de Shinjuku, le centre ville de Tokyo où se trouve la mairie, des grands magasins, le siège de nombreuses grandes sociétés, des cinémas, restaurants, bars, et des hôtels de luxe. La « Secousse du Diable » comme on la nomme bientôt, est si violente que même les bâtiments construits selon les normes anti-sismiques n'y résistent pas. Des milliers de gens périssent dans la catastrophe. Pourtant, cela n'est que le prélude à la véritable horreur. Les secours qui se rendent sur place pour aider les survivants sont bientôt confrontés à des événements très étranges : des personnes disparaissent mystérieusement, certaines sont retrouvées mortes et horriblement mutilées. Des histoires étranges commencent à circuler, dans lesquelles il est question de monstres et autres évènements fantastiques. Les gens parlent de terroristes, de sectes satanistes ou de créatures mutantes échappées de laboratoires de recherches génétiques. Pour assainir la situation le gouvernement envoie l'armée sur place mais le résultat est catastrophique : les militaires disparaissent eux aussi mystérieusement et les rares survivants rapportent des récits effrayants qui ne font qu'accroitre la psychose. Malgré de nombreuses tentatives de reprendre le contrôle de cette zone les victimes se multiplient et l'armée doit finalement battre en retraite devant des forces qui dépassent l'entendement humain. Alors que l'horreur ne cesse de croitre, Shinjuku se voit attribuer un nouveau nom : la Cité Démon. Pourtant, les autorités nient fermement la présence de monstres ou de satanistes, attribuant ces rumeurs au choc psychologique causé par la catastrophe.

Les personnages


Malgré le démenti officiel, les gens ont bien compris que le quartier de Shinjuku était tombé sous le contrôle des Forces des Ténèbres. Rares sont ceux qui s'y rendent, il faut avoir de bonnes raisons pour s'aventurer dans cet endroit maudit. Il y a bien sûr les employés du gouvernements tels que militaires ou agents secrets, envoyés pour obtenir des informations sur ce qui se passe à Shinjuku ou bien retrouver certains objets importants. Des journalistes ou des scientifiques peuvent aussi s'y rendre pour mener des recherches personnelles ou pour le compte d'employeurs privés. Des sorciers, mystiques, prêtres ou enquêteurs occultes seront forcément attirés par cet endroit et les secrets qui s'y cachent, à moins que ce ne soit pour mener une quête personnelle contre les Forces du Mal ou alors comme la dernière épreuve d'un entrainement de haut niveau. Enfin, on trouve aussi des gens ordinaires prêts à affronter les dangers de Shinjuku pour retrouver des proches qui ont disparut dans la catastrophe. Il ne faut pas non plus oublier tout ceux qui résident à Shinjuku (humains comme démons) pour qui cet enfer est devenu leur quotidien. Techniquement les personnages du jeu peuvent se classer en trois catégories :

  • Des individus ordinaires dotés de caractéristiques et/ou de moyens supérieurs à la normale. Militaires surentrainés, scientifiques de génie, agents secrets dotés d'une panoplie de super-gadgets en sont quelques exemples. Dans un endroit ou les puissances surnaturelles font la loi, ces gens devront faire preuve de beaucoup de courage et d'ingéniosité pour survivre.

  • Des mystiques et des adeptes du Nempo. Ces personnages ont acquis des connaissances plus ou moins vastes dans le domaine de l'occulte et du surnaturel, peut-être même aussi quelques artefacts ou sortilèges. Ils bénéficient d'un net avantage par rapport aux gens ordinaires. Le Nempo est un art martial ancestral qui apprend à utiliser l'énergie spirituelle (le Ki) pour accomplir des prodiges : lévitation, prémonition, projection astral, attaque dévastatrice etc. Des adeptes du Nempo de haut niveau peuvent affronter des démons avec des chances raisonnables de triompher.

  • Des personnages avec des pouvoirs démoniaques ou surnaturels. Vous pouvez très bien jouer des démons ou des humains ayant acquis des pouvoirs surnaturels par divers moyens, que ce soit en raison d'un pacte avec des puissances occultes, l'utilisation d'artefacts très puissants, des études dans le domaine de la magie ou encore des mutations génétiques. Ces personnages ne sont pas obligatoirement maléfiques. Ce sont eux qui ont le plus de chances de survivre dans l'univers cauchemardesque de Shinjuku.

Le système de jeu


Le jeu est basé sur le système « Tri-Stat » dans lequel les personnages sont dotés de trois caractéristiques principales (Corps, Esprit et Âme) et de trois caractéristiques secondaires dérivées (Énergie, Santé et Combat). Créer un personnage est très simple et rapide. Après avoir répartit un certain nombre de points dans ses caractéristiques principales, le joueur fait de même avec ses Attributs (des avantages ou capacités qui peuvent êtres physiques, intellectuels, matériel ou encore surnaturels) puis ses Compétences. Afin de bénéficier de points supplémentaires il peut choisir de prendre des défauts, attention toutefois à leurs conséquences au cours du jeu. Un peu d'historique, du matériel et le personnage est prêt à se lancer dans l'aventure.


 

La résolution des actions et des combats se fait en jetant 2D6 afin d'obtenir un résultat inférieur ou égal à la caractéristique requise pour ces actions, avec des bonus  ou malus éventuels si le personnage possède  ou non les compétences appropriées. Ces bonus ou malus sont appliqués en fonction du degré de maîtrise du personnage dans le domaine concerné et les circonstances dans lesquelles il agit. La marge de réussite (ou d'échec) permet d'affiner le résultat de l'action entreprise. Il s'agit d'un système assez simple dont le but n'est pas tellement de permettre une simulation réaliste mais plutôt de restituer l'atmosphère des dessins animés japonais, privilégiant une mise en scène spectaculaire et dynamique, avec beaucoup d'action et de nombreux rebondissements. Les combats sont assez violents mais les personnages sont des êtres d'une puissance supérieurs au commun des mortels et récupèrent assez vite de leurs blessures. De plus, les points d'Énergie, qui servent à alimenter les pouvoirs surnaturels, sont convertis en points de Santé lorsque ceux-ci viennent à manquer. Ce système assure une certaine longévité aux personnages dans les aventures mouvementées qui les attendent au cœur de Shinjuku.

 

Si vous avez envie d'essayer ce jeu, mettez un message sur le forum, dans la rubrique JDR Fantastiques. Si j'ai suffisamment de joueurs, j'organiserais une partie.

 

 

Le quartier de Shinjuku après la "Secousse du Diable"

 

 

 

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
:angry::0:confused::cheer:B):evil::silly::dry::lol::kiss::D:pinch:
:(:shock::X:side::):P:unsure::woohoo::huh::whistle:;):s
:!::?::idea::arrow:
 
Saisissez le code que vous voyez.

3.23 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

 

Ajouter un Commentaire

Votre commentaire sera affiché après validation par un administrateur.


Code de sécurité
Rafraîchir

Les Bâtisseurs de Rêves, Powered by Joomla! and designed by SiteGround web hosting